r

Visiteurs sur le site actuellement :

     

©2006
atprod.com

     

Concerts

Ma petite collection de billets

Les concerts auxquels j'ai assisté

Vos commentaires de concerts

Vous aussi racontez vos concerts, ils seront publiés sur le site
Cliquez ici


Concert du 20/04/00 à Washington D.C
Juste pour dire que je viens d'assister a un des meilleurs concerts d'Higelin depuis tres tres longtemps, c'etait a la Maison Francaise a Washington D.C., le 20 avril (jeudi). On etait une petite centaine dans la salle et les chansons etaient essentiellement tirees des albums 75-82. C'etait vraiment tres bien, avec plein d'impros et un peu d'~anglais~
Laurent

 

Concert du 17/04/00 à New York
En general, il s'agit de ma decision de depenser $25 a acheter un billet pour un concert d'un "rock star francais" que je ne connaissait point (ni la musique, ni son nom)...ma surprise qu'il etait si bizarre (et avait l'air bien saoul)* pendant les 30 premieres minutes de concert...mais 2 heures plus tard, a la fin, j'etais bien contente de l'avoir vu. Aussi il faut mentionner que je ne suis pas francaise...aussi j'avais des difficultes a comprendre ses anecdotes, ses remarques ironiques /vulgaires...ses blagues...mais de toute facon je me suis rendue compte qu'il a tres bien fait.

* mais peut-etre il faisait semblant...pour amuser/confondre aux gens. PP
Pam

 

Concert du 17/04/00 à New York
Stagiaire pour un an a l'Alliance Francaise de New York j'ai eu l'immense chance de le voir hier soir en concert a cette meme Alliance Francaise. Le public, pas trop nombreux mais certainement connaisseur, a su apprecier la presence du petit Jacques dans cette immense ville. "Jacques from Paris" a meme fait l'effort de parler en anglais, pour le cas ou il n'y aurait ne serait-ce qu'un americain dans la salle. Il est arrive avec son petit verre de rouge dans la main et a delire sur les stereotypes americains mais aussi francais. C'etait un one man show epoustouflant et toute la salle etait tordue de rire. La musique et les chansons, toujours aussi belles : Y'a pas d'mot, Adolescent, Cigarette... Et Docteur Mahut etait tres fort aussi dans son role! En tout cas, un tel duo ne se trouve pas souvent aussi bien. Le concert aura dure 2 heures, car Jacques a eu un petit probleme...mais ce n'est pas grave car j'ai la chance de le revoir ce soir! Si tu as des questions, n'hesite surtout pas.
Régine

 

Concert du 14/04/00 au Québec
Salut ! Je t'écris de Montréal, Québec. Je suis allée voir le concert de Higelin le 14 avril dernier au Théâtre Corona et j'ai même eu le plaisir de le rencontrer un peu avant. Le spectacle a été à sa mesure, donc démesuré, fou, unique et généreux. Si je t'écris, c'est à cause de la réaction de la salle, du public québécois et des médias. C'était soir de première à Montréal et j'ai reconnu de nombreux journalistes culturels. La soirée a commencé sur une note sympathique et d'actualité: la tempête de neige qui a frappé le Québec en plein printemps. D'emblée je me suis dit qu'il avait pris la peine d'épiloguer sur un sujet qui nous touche directement puis il a enchaîné avec des critiques toutes justifiées sur les Québecois qu'on envoie en France comme la troupe de Notre-Dame de Paris, Lara Fabian, Luc Plamondon et cie. Jusque là les gens riaient de bon coeur et tapaient des mains mais ça a commencé à se dégrader quand il a touché le public dans son orgueil: ses origines. Il s'est mis à imaginer nos ancêtres debarquant directement de Normandie et l'Ancêtre Normand... J'ai entendu dans la salle des "fuck you" et des gens sont sortis. Si on! ! avait un orgueil bien placé, je pense qu'on serait restés sagement assis et apprécié chaque seconde du show, ce que j'ai fait. Bien sûr c'était un peu provoquant mais n'est-ce pas là Higelin ? Libre de dire ce qu'il pense. Il aime son public au point de tout lui dire sans lui mentir. Et à 60 ans, on n'a plus rien à perdre. Je m'inspire de lui en écrivant ce courriel parce que je ne peux pas croire qu'un artiste comme lui ait été boycotté par son public, par les médias qui n'ont ABSOLUMENT rien rapporté de l'incident (je suis dans le milieu journalistique) -à part une critique favorable d'un fan (Le Devoir)- et qu'en plus on boude parce que tout ce qui vient de la France, normalemnt, nous semble acquis ! Il a bien capté la mentalité d'ici: On en veut pour notre 60 $, ni plus, ni moins. Bravo ! p.s. bravo au percusionniste qui remplirait les salles même seul.
Monique

 

Concert du 25/02/00 à Thiers (63)

Vendredi soir dernier, j'ai assisté à Thiers au dernier concert d'Higelin (avant un moment...). Je dois dire qu'une fois de plus, le concert a été remarquable aussi bien au niveau musical que relationnel. Higelin était relativement détendu et a communiqué sans arrêt avec le public. Il nous a confié à plusieurs reprises qu'il était "en pleine rupture sentimentale". Malgré tout il était heureux de jouer dans une salle qui affichait complet et il a tout donné. Au premier rang, il y avait un couple de petit vieux et il a "dragué" la petite vieille de façon très gentille et elle l'a d'ailleurs très bien pris. Quant à Mahut, il a été formidable. Je trouve qu'en fait on parle assez peu de lui et pourtant il fait des trucs incroyables avec ses percussions. Je trouve qu'il se complète très bien avec Higelin. Pour en revenir au concert lui-même, comme à l'habitude, l'ambiance était vraiment très bonne mais le public était timide mais aussi je crois très respecteux. Il nous a chanté Irradié de manière magnifique. J'adore cette version. Durant le concert, il a fait preuve de beaucoup d'humour et je garde des phrases ou des hatitudes qui me font rire rien que d'y repenser. Pour résumé, c'était un concert extraordinaire.
Carine

 

Concert du 11/02/00 en Guadeloupe (Antilles)

Un résumé de cette soirée serait une palette de vibrations dans le positif.
Son entrée en scène c'est faite un verre de rouge à la main, avec sa coupe de cheveux en pétard. Je m'attendais à le voir plus marqué que cela par sa longue carrière d'artiste.
A coup de petites gorgées, il nous spitché que vu le manque de "chit" en guadeloupe, il se retranchait sur le rouge....la beu pour lui étant trop hard....
Il nous a conté ses souvenirs avec coluche quand ils mangeaient les champignons de bouses sur notre belle ile. Et pour cloturer son premier délire à verser les restes de son verre sur les premiers rangs, en les bénissants bien sur !
De là on a eu l'honneur d'entendre 3 ou 4 morceau de son nouvel album, toujours entrecoupé de délires hilarants.
Revenant des coulisses avec sa gratte, il nous a arrosé d'un mytique Paris New-York N-Y Paris, comme un pauvre con tout seul à Paris.....Le délire....fort très fort...On a également entendu Mona Lisa, Champagne, Tombé du ciel..............
Enfin chaque morceau me ramenant des années en arrière.
Je conseille vivement à tout ceux qui ont à un moment ou à un autre écouté Higelin d'aller le voir. Non seulement c'est un artiste, mais aussi un comédien de première. Personnellement je trouve que c'est avec son accordéon qu'il exprime le mieux l'image que j'ai toujours eu de lui.
Après deux heures de chant, de verbe, de texte, de délire, suite à sa sortie de scène, le rappel a été d'une puissance rare, les applaudissements, les cris, les sifflets ont progréssés d'une force, que s'il n'était pas revenu la salle aurait explosé.
A vivre......Sincèrement..
- Claude -

 

Concert du 15/12/99 à Paris (Olympia)

La Vie, parfois, a quelque chose de magique. Toujouts prête à vous surprendre. Associée à la Musique, elle devient mystique, et vous propose des instants de bonheur intenses, bruts, forts. La Musique rythme ainsi nos vies, et la rend acceptable, vivable, l'embellie, la magnifie, la transcende lorsque parfois, on la trouve insupportable. Et hier soir, Elle m'a une nouvelle fois surprise, la Vie, grâce à la Musique, grâce à Sa Musique, grâce à cet homme que voilà, ce Jacques Higelin. Hier soir, l'Olympia, temple d'un soir, proposa un spectacle extraordinaire. Non, pas un spectacle, une tranche de vie d'un homme exceptionel.
Spectateur de cette vie, mais aussi acteur comme il le répète, je suis passé par tous les stades
émotionels possibles. Il y a des artistes qui marquent leur temps, Jacques Higelin en fait partie. Troisième expérience en sa compagnie, celle-ci fut certainement la plus belle qui m'est été donné de voir, de vivre. Des concerts j'en ai vu, j'en ai vécu, de tous styles. J'ai eu la chance d'être ému et touché plus d'une fois. Et sur ces quelques rares concerts mémorables, gravés en moi à jamais, je peux dire que celui-ci est en très très bonne place... Ce qui vous fait dire que la vie est parfois bien faite... Quand on connait l'importance que j'attache à la musique, je peux vous dire que je ne remercierai jamais assez l'ami qui m'a fait la surprise de m'inviter à ce concert... Une mélopée surgit soudainement à mes oreilles, trace d'une soirée inoubliable. Fermez les yeux, imaginez une salle entière entamant ceci : "Frère Jacques, Frère Jacques, Dormez vous? Dormez Vous? ..." Les lumières s'éteignent, la foule acclame l'artiste fou et le poète génial qui vient de rentrer en scène...
- Christophe -

 

Concert du 17/08/99 à Fréjus

Que dire........ ça serait peut-être l'introduction qu'on pourrait donner à chaque concert d'Higelin tellement l'échange et la générosité ont été forts.... il a encore tout donné mais lui arrive t-il de ne rien donner ou d'être moyen ? Je ne l'ai vu que 3 fois et je peux dire que je ne l'ai jamais vu en baisse de régime, il était heureux d'être là..... à Fréjus dans ces superbes arènes... il arrive sous un magnifique ciel étoilé, il nous balance ses humeurs avec les violons derrière, ça lui donne envie de rêver et nous aussi....
Ensuite il n'y a pas de mot assez fort pour décrire ce concert, c'est impossible !! je peux le faire pour un concert de Goldman, Johnny, Sardou ou n'importe qui mais pas Higelin ! C'est à la fois magnifique, entrainant, émouvant, ça vous prend aux tripes de voir que chaque mot, chaque note tue.... il improvise tellement bien le salaud, ce n'est même plus un chanteur, il a dépassé ce stade, il est chaque soir un artiste, un grand... un des derniers de cette trempe à pouvoir vous émouvoir et vous faire pleurer de rire par une imitation ou une humeur passagère, il s'impregne toujours des endroits où il passe, aime faire réagir le public qu'il aime tant, qu'il respecte tant. Les chansons se suivent mais ne se ressemblent pas, tout est à la perfection avec les violons et les percussions, des arrangements sublimes, quel feeling ! bien sûr il y a ses chansons connues "Pars", "Champagne" mais le public n'est pas venu pour se goinfrer de tubes mais d'un artiste, d'un génie car Higelin est avant tout un très grand musicien passant facilement du piano à l'accordéon et à la guitare.... Je ne sais pas si j'ai été très clair mais bon de toute façon si tu n'as pas vu Higelin sur scène : tu n'as rien compris !!! Tout se déguste, les chansons, les humeurs, le rire, l'émotion, la magie du moment. On est des petits enfants face à ce troubadour de la chanson française qui sait manier aussi bien les mots que les instruments. Pour la fin, pas la peine de balancer des phrases du style "je vous aime" ou des roulements de tambour pour faire comprendre qu'on a vécu qq chose de formidable, une superbe chanson au piano tout seul pour faire comprendre qu'il est heureux d'avoir partagé ces moments avec nous, il nous sort ses plus belles phrases de son coeur pour exprimer ses sentiments et s'en va..... Une petite foule s'entasse au bord de la sortie de scène... on va voir... le grand Jacques souriant complétement vidé signe des autographes "je suis crevé" dit-il, on veut bien le croire, il a encore eu le temps de nous faire plaisir une dernière fois en signant des autographes à la sortie d'un concert mythique... de tout ce que j'ai vu, personne n'a jamais fait ça ! Bravo Jacquot !
- Sébastien -

 

Concert du 07/08/99 à Montréal (Canada)

J'ai bien appréçié le concert ce soir de JACQUOT au théâtre Olympia sur la rue Sainte Catherine,concert qui et il faut le souligner a duré trois heures.J'ai donc cherché en rentrant chez moi sur le net (...) Je voulais comme continuer dans l'atmosphère que dégage Higelin durant son show mais il est difficile de pouvoir retrouver celà ailleurs qu'avec l'humain et puis je ne me vois pas courir après sa caisse pour pouvoir le suivre une nuit et comprendre sa vie mais pourtant on est porté comme des fans stupides à toujours vouloir plus ...Donc je te passe un salut du Québec ou Higelin est bien appréçié apparemment par les Montréalais.
- Gilles -

 

Concert du 23/07/99 à Nyon (Suisse)

Jacques Higelin nous a fait cadeau d'un fabuleux concert piano solo, avec Mahut quand même (qui nous a gratifiés d'un sourire jusqu'aux oreilles, du jamais vu), le 23 juillet dernier au Paléo Festival de Nyon en Suisse.
Mon commentaire perso : plus il devient vieux, plus il devient fou, plus il devient bon...
A bientôt.
- Daphné -

 

Concert du 04/06/99 à Rabat (Maroc)

A Rabat, Fatigue,désespoir, hauts le coeur et mal de mer....perdu le goût,l'envie ....même d'aller voir Jacquot!!!!! Pourtant,poussés par on ne sait quelle idée saugrenue,très très peu motivés ,il faut bien l'avouer,avec des places numérotées à la main ,relégués au fond d'une salle de consuls honoraires et autre ambassadeur avec leurs épouses en tailleur chanel ....la déprime quoi!!!!!!! Not'e Jacquot qui essaie tant bien que mal de réveiller ce troupeau de ramollis mous plein de pognon...un silence de mort....Jacquot qui commence à perdre patience ...Pendant ce temps 2 idiots fanatiques applaudissent à pleines mains pour le soutenir du mieux qu'ils peuvent!!!!!!! Enfin,après le dernier morceau,La salle se lève pour (enfin!!!!!!!!!!) appaludir vraiment.....Jacquot au coeur immense revient au premier rappel malgré le manque d'entrain de ce public pourri pendant toute la soirée!!!! Et là,c'est l'explosion!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! la salle entière est debout...et se rassoit quand même pour écouter ....tandis que les 2 idiots sus-cités ,profitant d'un instant d'euphorie collective ( rare..hyper rare ce soir -là...) se sont glissés,devant,debout,accoudés à la scène,empêchant ces gentils dépressifs chroniques de voir le Fou qui s'énerve sur les touches de son piano. La salle est enfin chaude !Ouaou!!!! quel pied!!! Pendant trois chansons trop courtes le public se déchaîne ,les tailleurs chanel se mouillent ,volent et atterrissent sur la scène (euh ...là je crois que je rêve un peu...). Jacquot tire sa révérence en remerciant le public de son écoute silencieuse :-)))))) Il est quand même 'achement gentil,hein????!! Nos deux imbéciles heureux ,trouvent qu'il est trop tôt pour rentrer, et, bras dessus,bras dessous,se disent:"tiens! si on faisait un tour gratuit du théâtre Mohammed 5! c'est beau un théâtre ,la nuit..." Et les voilà embarqués dans la nuit noire ,errant sans but,dans les rues désertes de Rabat.....Après une difficile enquête ,ils atterrissent devant une porte de fer,derrière laquelle un cabot minuscule tente d'effrayer on ne sait qui ,vu que y'a personne à part eux ,et qu'y z'ont même pas peur!!!! Après quelques minutes,un bonze au crâne chauve ( avec de fort jolies sandales ....:-))))) ) réussit à échapper au berger allemand rétréci au lavage....en nous voyant,s'étonne en riant :"on se s'rait pas déja vu quelque part????" ( Discussions sur le retour de Jacquot etc ...je vous épargne les détails....)et disparait dans la nuit...Enfin,notre Jacquot préféré déboule tout habillé de noir ,en pleine forme et se jette sur la Beauté Fatale ( c'est moi!!!!! je précise pour ceux à qui la description ne suffirait pas... ) pour l'embrasser fougueusement ,la remerciant de lui avoir soufflé le deuxième couplet de"l'accordéon désaccordé ".....et après???? Je sais plus,,j'étais sur mon nuage.......
- Céline -

 

Concert du 09/04/99 à Voiron

C'était top, mais ce n'est rien de le dire !
C'est parti un peu froidement (dans nos montagnes) comparé à ce que j'ai connu dans les concerts de banlieue dans les années 80-90 (sous chapiteau dans la boue à Melun par exemple). Mais Jacquot a su réveiller tout ça. Voironnais, Voironnaise !.
Il nous a même fait un sketch de la lavandière qui ne fait pas que laver son linge, mais qui se fait aussi enfiler en même temps..., mais le plus drôle c'est qu'une fois que tous le monde était bien hilare, il nous a dits, que dans nos contrées, on a une chance inespérée, car des lavandières comme ça, on doit encore s'en taper pas mal !
Bref, il s'est amusé avec nous au-delà de mes espérances.
Ca a duré de 20 h 45 à minuit il a été génial, à l'aise.
C'était ma première soirée avec Véro et c'était magique (mais ça c'est mon secret...) C'était sacrément bon.
- Philippe -

 

Concert du 08/04/99 à Clermont-Ferrand

Voici un petit résumé du concert d'Higelin qui a eu lieu le jeudi 8 avril à Clermont-ferrand.
Pour tout te dire, c'était le premier concert d'Higelin auquel j'assisté. (à mon grand regret d'ailleurs).
J'ai été étonné par la conception du concert : petite formation (4 sur scène), des chansons plutôt lentes et certaines n'étaient pas les gros succès et c'est tant mieux car ça m'a permis de réécouter de vielles chansons.
Le concert a commencé de manière très calme et j'ai eu un peu peur que l'ambiance ai du mal à monter. Entre les chansons, il a raconté pas mal de choses très marrantes. Comme il était à Clermont-Ferrand, il nous parlait de nous et de notre ville en disant : "Fermons les Clans". Puis de fil en aiguilles, l'ambiance était vraiment bonne. Il nous a fait chanter à la fin de la chanson Mona Lisa Klaxon, en faisant "croire" que l'on préparait l'Eurovision, c'était extra. On a chanté sur pas mal de chansons. Mais globalement, il y avait plus de chansons lentes que rapides ce qui fait qu'on ne pouvait pas tellement participer mais dès qu'il chantait des trucs comme : "lécher du blancs", on s'est vraiment défoulé. Des personnes au premier rang lui faisaient passer des petits mots et il arrêtait tout pour les lire. Parfois, il nous les faisait partager et d'autre, il les lisait et avait l'air touché.
Au bout de 3h00 de concert, c'était l'heure du rappel. Tout le monde était debout et on applaudissait autant qu'on le pouvait. A ce moment là, il a ballayé la salle et a dit des choses très émouvantes par rapport à tout l'amour du public qu'il était en train de recevoir. Puis après nous avoir saluait, il a quitté la salle. Les personnes placées vers les portes commencaient lentement à partir mais je savais qu'il reviendrait et 1 ou 2 minutes plus tard, il est revenu s'assoir au piano pour une dernière chanson. Il nous a, à nouveau dit des choses très touchantes.
Je ne sais si j'ai vu un grand Higelin (comme tu le dis parfois) mais j'ai passé une très bonne soirée. Le concert a duré 3h15. J'ai pris beaucoup de plaisir et je pense que lui aussi. Des personnes parlaient en sortant, des concerts d'Higelin dans les années 80 et que ça n'avait rien à voir avec ce qu'ils venaient de voir, mais ils n'avaient pas l'air déçu du tout. Je n'ai vu les concerts de cette époque qu'en vidéo.
Personnellement, j'ai trouvé ce concert intime, sobre, poétique et avec beaucoup d'humour. Higelin, je l'ai trouvé très touchant, avec ce mélange de timidité, d'humour, de coup de gueule lorsqu'il a évoqué la guerre au Kosovo... J'aime beaucoup l'enfant qu'il restait. Même si je ne le connais pas personnellement, j'ai vraiment la sensation que c'est quelqu'un de bien. J'adore ses chansons depuis des années maintenant, mais maintenant que je l'ai vu sur scène, j'adore la personne. C'est vrai qu'à la télé, on a plus une image de mec bourrait et qui est là pour amuser la galerie alors, qu'il est tout l'inverse. Tout le monde me disait des trucs du genre : Tu vas voir il sera bourré, il se jetera sur les gens et fera des trucs délirants. Les gens ont vraiment une image de type complètement dépravé, limite dingue. Je trouve ça dément de juger des personnes que l'on ne connaît pas et qu'on se base uniquement sur une réputation qui commence à dater.
Je ne sais pas si je vais pouvoir mais j'aimerai beaucoup aller le voir à Bourges.
- Carine -

 

Concert du 08/04/99 à Clermont-Ferrand

Il y a deux ans, j'ai quitté Paris pour l'Auvergne. Il y a quelques jours, des amis nous ont proposé d'aller voir Higelin à Clermont Ferrand.
Pourquoi pas. C'était hier soir. Douze ans ont passé, mais à part quelques rides et de la grisaille dans les cheveux, il est toujours le même. Qu'elle émotion ! Quel bonheur de le revoir entrer sur scène, en sautillant, tournant, virevoltant avec cette démarche féline et déséquilibrée qui lui est propre ! C'est curieux de le voir en Province (il a même réussi à me coller la nostalgie de Paris !). Mais cela ne change rien. Que ce soit pour un petit public froid de Clermontois, ou le public enragé de Bercy, Mogador, le Zenith, le Casino. il fait preuve du même engagement, de la même sincérité, Générosité, humour, amour, énergie !!
Et tous les souvenirs resurgissent, toutes les émotions et les rires reviennent, intactes. J'ai ressorti les vieilles cassettes. j'irai racheter des CD bientôt.
Ma femme et moi, nous l'avons un peu oublié pendant ces douzes années. Mais j'ai compris que nous n'avions pas cessé de l'aimer. Un grand merci au Dernier Troubadour français.
- Alain -

 

Concert du 07/04/99 à Montpellier

C'était un tout petit Zénith ... Un zénith intime, mais idéal pour le grand Jacques. Des tentures noires ont été installées pour réduire la capacité de la salle. Rien à voir avec les foules d'il y a quelques années. Mais le public réchauffe le coeur, tous les ages, toutes les couleurs de peau, tous les styles. Il fait bon parmi eux ... Il fait bon dès que le spectacle commence. "IL" est en forme, en grande forme. Avec ma petite expérience de la chose (mon cinquième concert entre 14 et 28 ans ...), je ne peux que constater ... L'Higelin, c 'est comme le bon vin, ça se bonifie en prenant de l'age. Et cette fois-ci, il est presque tout seul ... Pas de Youssou'N Dour ou de Mori Kanté, pas de Zap Mama, ni même de grandes formations derrières, ou de cape rouge pour Champagne ! Juste, lui, nous et ses trois musiciens. On est en famille ... Mais quelle famille !!!
Trois semaines après, mes souvenirs ? L'intro, une de mes préférées, l'ange et le salaud pour planter le décor ... Mona Lisa, inoubliable, avec des relents de Mogador coincés entre les omoplates ..."On est pas au Stade de france, ici" clame-t-il à deux minettes qui se déhanchent devant son nez ... Je m'attends à le voir entonner "un oeil sur la guitare, un autre sur la bagarre ... " mais non, faut pas rêver quand même ! ... Au premier rang, un rasta lui réclame "Pars" à cor et à cri. Et lui de le prendre au mot, au bout de trois chansons, il s'en va ... comme ça !!! Et quand enfin, il chantera le titre, l'autre aura disparu ! Allez savoir !
Bref, émotion rime avec accordéon, la salle est incroyablement proche de la scène, la standing ovation dure plus d'une demi-heure... Et si on est pas si nombreux à s'être déplacés, les purs sont là, toujours au rendez-vous ... et ne le regrettent pas !
D'ailleurs, j'attends avec impatience ma sixième fois ...
- Mara -

 

Concert du 02/04/99 à Brest

Pour le concert de vendredi, une merveille (une de plus). Et en plus, j'étais au premier rang, exactement au centre : j'aurais pu lui piquer les lacets de ces chaussures si j'avais été doué; mais je ne sais pas trop ce que j'en aurais fais après... Pour le concert, la salle a été un peu difficile à "lancer" au début, mais pour un expert comme Higelin, pas de problème...
Je croyais, d'après une affiche du C.E., qu'il était seul au piano : il était en fait accompagné d'un violoniste et un violonceliste : ce dernier utilisait même son violoncelle comme une contrebasse et une basse.
C'est la première fois que je voyais cela : le violoncelle à l'horizontale sur les genoux... (je suis moi-même bassiste amateur dans un petit groupe aux tendances Blues). Et il était surtout accompagné du grand Mahut : on ne peut pas ne pas sentir les liens entre ces deux artistes, les folies parallèles qui les guide vers la même qualité musicale et humaine.
Après certains morceaux, Higelin prenait le violoniste ou le violonceliste dans les bras pour les féliciter de leur prestation sur le morceau. Et on voyait un petit signe de tête de Mahut vers l'un ou l'autre, qui montrait qu'il avait aussi apprécié... Et Higelin, commençant par un monologue, avec les cordes en fond sonore, pour saluer Brest. Plus plusieurs interruptions entre ou à l'intérieur des morceaux... mais tu connais cette façon de faire. Mais je crois que le souvenir que je garderais toujours de ce concert est le suivant : à la fin, après tous les rappels, tout le monde était debout pour applaudir. Higelin allant d'un bout à l'autre de la scène pour saluer toute la salle.
Une "jeune" femme lui apporte une fleur, accompagnée d'une petit mot, qu'il lit immédiatement (mais pas à voix haute...) avant de rapporter le tout sur son piano. Et les applaudissements continuent, et Higelin se rapproche du bord de la scène; j'étais là debout à applaudir. J'étais entouré de 2 hommes (je ne les connaissais pas) mais il s'est penché et m'a tendu sa main et m'a interrompu dans mes applaudissements pour que je lui serre la main. Ce n'était pas une poignée de main "idiote", dans le genre de celles que l'on se donne le matin au bureau parce que c'est un collègue et que l'on est "obligé" de se serrer la main pour se saluer.
La poignée d'Higelin était forte et franche. Je sais qu'elle était destinée à saluer et remercier tout le public de Brest pour ses applaudissements, mais je suis heureux que ce soit moi qui ai eut cet honneur : même si je ne suis brestois que depuis 4 ans, je suis fan d'Higelin depuis 25 ans (au moins).
- Jean Michel -

 

Concert du 16/03/99 à Caen

D'abord, il faut le trouver le Zenith de Caen, on a faillit arriver en retard.
Finalement on a trouvé une place au troisieme rang mais a l'extreme droite d'Higelin (brrrr.....) La mise en scène était simple mais dès l'apparation du grand Jacques, la salle pleine s'est levée, elle ne devait plus être aussi unanime ensuite.... Plusieurs "délires verbaux" ont remplacés ses "délires musicaux" de jadis, mais personnellement, j'ai trouvé qu'ils étaient judicieux, chaleureux (comme d'hab') et souvent orientés (cool !!). La salle était hyper froide, en Normandie, louer une place ça veut dire se cramponner au fauteuil, d'ailleurs Jacques à lancé des vannes.... et tout le monde a rigolé bêtement....
1er rappel, n'en pouvant plus, avec une vingtaine d'autres, on a investit le devant de la scène, personne d'autre n'a suivit et j'ai bien senti que finalement Higelin ne chantait plus que pour nous.
Il a chanté une demi-plombe et s'est barré... On était toujours la vingtaine a scander un rappel mais quand je me suis retourné vers le public, la salle se barrait comme si il y avait eu une alerte au feu.... Bref, la lumière s'est allumée, c'etait mort !!! Donc je suis resté un peu sur ma faim mais je ne regrette pas.... et puis le public grisonnant était carrement nul....
Ils se croyaient a l'Eurovision ou chez Drucher comme l'a souligné Higelin
- Jean Michel -

 

Concert du 06/03/99 à Orléans

J'ai vu le jacquot le 06/03 à Orléans,
il était en pleine forme Le spectacle est très accoustique, bien dans le style du dernier album, que personnellement j'adore. En plus, on a eu droit à la complainte de la butte ( Mouloudji ) par le grand Jacques, sa voix colle à merveille. Egal à lui même, il nous fait ce coup là une mona lisa klaxon de 1/2 heure avec la salle bien sûr. Et grande révolution, ben jacquot maintenant il boit de l'eau !!! oui oui tu as bien lu !!! sans doute l'age.
Bref, c'est super et faut y aller. Et cerise sur le gâteau à la fin, Izia est venue chanter avec lui et il nous l'a présentée. La bise à tous et une plus grosse à Izia. Jacques, je t'en serre cinq et merci de nous donner toujours Higelin. Salut.
- Stéphane -

 


L'autographe !

 




Webmaster : Corinne membre du Club des Webmasters francophones et de l'association française des webmasters.
Site conçu et réalisé par : AtProd

©2006 - At Prod, 43 bd Auguste Blanqui 75013 Paris
Tous droits réservés